Définition de La chirurgie

           

 

Définition:
La chirurgie est une technologie consistant en une intervention physique sur les tissus.
En règle générale, une procédure chirurgicale est considérée comme quand il s'agit de couper des tissus d'un patient ou la fermeture d'une plaie déjà soutenue. D'autres procédures qui ne relèvent pas nécessairement de cette rubrique, telles que l'angioplastie ou l'endoscopie, la chirurgie peut être envisagée si elles impliquent «commun» intervention chirurgicale ou paramètres, tels que l'utilisation d'un environnement stérile, l'anesthésie, les conditions antiseptiques, typiques des instruments chirurgicaux et suture ou agrafage. Toutes les formes de chirurgie sont considérées comme des procédures invasives; que l'on appelle "la chirurgie non invasive» se réfère généralement à une excision qui ne pénètre pas la structure étant excisées (ablation au laser de la cornée par exemple) ou à une procédure de radiochirurgie (par exemple l'irradiation d'une tumeur)............... La Suite

         
Les Spécialités:

Chirurgie Esthetique

 

Le service de chirurgie esthétique et plastique, unique en son genre à travers le territoire national, met à votre disposition les dernières nouveautés en matière d'interventions chirurgicales réparatrice et esthétique

  Liposuccion
  Lifting cervico-faciale
  Chururcie des seins(prothése,réduction).
  Chirurgie du nez.
  Chirurgie des lèvres.
  Chirurgie des paupiers.
  Chirurgie des oreilles.
  Chirurgie carcinologique.
  Chirurgie des malformations congénitales.
  Chirurgie Esthétique.
  Sculpture de la silhouette
  Traitemant des rides(injection de botox,injection de graisse) .
  Traumatologie faciale
  Chirurgie dermatologique

 

Neuro

 
 
Neurochirurgie (chirurgie neurologique ou) est la spécialité médicale qui s'intéresse à la prévention, le diagnostic, le traitement et la réadaptation des troubles qui affectent une partie du système nerveux, y compris le cerveau, la moelle épinière, les nerfs périphériques, et extra-crânienne du système cérébro-vasculaire
Parmi les états traités par les neurochirurgiens, citons :- Hernie discale
  Hernie cervical
  Adénome hypophysaire
  Hydrocéphalie (pose de valve de dérivation)
  Traumatisme crânien (hématomes du cerveau, fractures du crâne, etc.)
  Traumatisme du rachis avec les fractures vertébrales (en commun avec les orthopédistes)
  Tumeur du cerveau et du cervelet
  Anévrisme intra-crânien et l'ensemble des malformations artério-veineuses encéphaliques
  Hémorragie méningée et hématome encéphalique
  Maladie de Parkinson
  Chirurgie de la douleur
  Craniopharyngiome

 

Orthopedie

 

Cette technique remplace depuis plus de 20 ans la chirurgie « ouverte » du genou pour opérer les ménisques et les ruptures ligamentaires du genou. Il s’agit d’une endoscopie articulaire, qui est réalisée par 2 ou 3 petits trous d’accès dans le genou, afin d’introduire l’arthroscope (relié à une camera et un moniteur) et les instruments opératoires. Le chirurgien opère en contrôlant ses gestes à l’écran. Cette technique, peu invasive, permet en général de rentrer chez soit sur pieds en 24h et de pouvoir en quelques jours seulement reprendre ses activités professionnelles.

   La Chirurgie des hanches

  L'arthrose et la nécrose de hanche sont les deux causes principales de dégradation douloureuse de l'articulation de la hanche.

Chirurgie arthroscopique: c'est la chirurgie non invasive sans ouverture de l'articulation du genou.

  L'arthroscopie est effectuée en salle d'opération, sous anesthésie générale ou péridurale. L'arthroscope est un tube de quelques millimètres de diamètre, muni d'un système optique et d'un système d'éclairage ; il est couplé à une caméra vidéo miniaturisée, elle-même reliée à un écran de télévisionr.

  L'arthroscope est mis en place à l'intérieur du genou par un orifice minime ; un ou parfois plusieurs autres petits orifices cutanés sont nécessaires pour l'introduction d'instruments fins dans l'articulation. Pendant tout l'examen, le genou est gonflé avec du liquide ( sérum physiologique ).

  PROTHESE TOTALE DU GENOU: c'est le remplacement de l'articulation du genou lorsque ce dernier présente une usure complète de son cartilage articulaire.

  La prothèse du genou n'est pas une charnière qui prendrait la place de l'articulation. Elle cherche à remplacer uniquement le cartilage, là où il est usé (c'est l'arthrose ), tout en conservant le mieux possible l'anatomie du genou, et en particulier ses ligaments.

La Chirurgie Orthopédique c'est la chirurgie de l'appareil locomoteur.Elle interesse la chirurgie de:

- chirurgie endoscopique:Artrhoscopiedu genou pour lésions des menisques des ligaments du genou .

  • arthrose des hanches genoux et épaules(prothèse: épaule, hanche, genou)
  • scolioses et autres déviations vertébrales, rachis dégénratif.
  • traumatismes des membres supérieurs et inferieurs:fractures luxations.
  • lombalgies et lombosciatalgies:traitement de la hernie discale lombaire.
  • rétrecissement du canal rachidien lombaire(canal lombaire étroit.
  • traitement de la hernie discale cervicale

 Certains pôles de la chirurgie orthopédique sont plus particulièrement développés dans notre établissement :

  • Les remplacements articulaires par prothèse (hanche et genou, mais aussi épaule, coude et cheville...) avec des équipes entraînées, des salles opératoires

    réservées à cette chirurgie, des kinésithérapeutes spécialisés.
  • La chirurgie et l'arthroscopie du genou : lésions des ligaments et des ménisques, lésions cartilagineuses, arthrose... 
  • La chirurgie et l'arthroscopie de l'épaule et du coude : instabilité, tendinites, calcifications et ruptures de la coiffe des rotateurs, compression nerveuse, arthrose... 
  • La chirurgie du sportif en collaboration avec les médecins et les kinésithérapeutes du sport .
  • la chirurgie prothètique des hanches,genoux et épaules.
  • La chirurgie du pied : hallux valgus, déformations douloureuses du pied et des orteils.

Urologie

 
Urologie est la spécialité médicale et chirurgicale qui met l'accent sur ​​les voies urinaires chez les mâles et les femelles, et sur le système reproducteur des mâles. Professionnels de la santé spécialisés dans le domaine de l'urologie sont appelés urologues et sont formés pour diagnostiquer, traiter et gérer les patients souffrant de troubles urologiques. Les organes couverts par l'urologie comprennent les reins, les glandes surrénales, les uretères, la vessie, l'urètre et les organes reproducteurs mâles (testicules, épididyme, canal déférent, les vésicules séminales, de la prostate et du pénis). L'urologie est une des spécialités les plus compétitifs d'entrer pour les médecins.
Les voies urinaires et de reproduction sont étroitement liées, et les troubles de l'un affectent souvent l'autre, de sorte qu'une grande partie des conditions gérés à l'automne urologie dans le domaine des troubles génito-urinaires. Urologie combine la gestion des applications médicales (c.-à-chirurgicale) des problèmes tels que les infections des voies urinaires et l'hyperplasie bénigne de la prostate, ainsi que les problèmes chirurgicaux tels que la prise en charge chirurgicale des cancers, la correction des anomalies congénitales, et corriger l'incontinence d'effort. L'urologie est étroitement liée à, et, dans certains cas avec des chevauchements, les domaines de la médecine de l'oncologie, la néphrologie, gynécologie, andrologie, chirurgie pédiatrique, gastro-entérologie, et de l'endocrinologie

Gynécologie

 
La Gynécologie  est la pratique médicale portant sur la santé du système reproducteur féminin (utérus, du vagin et des ovaires). Littéralement, en dehors de la médecine, cela signifie «la science des femmes". Sa contrepartie est andrologie, qui traite des questions médicales spécifiques au système reproducteur masculin.

Presque tous les gynécologues obstétriciens sont également modernes (voir obstétrique et de gynécologie). Dans de nombreuses régions, les spécialités de gynécologie et d'obstétrique se chevauchent. Gynécologie a été considéré pour se terminer à 28 semaines de gestation, mais pratiquement il n'ya pas de clair de coupure. Depuis le 1er Octobre 1992, ce seuil peut être considéré comme se produisant à 24 semaines de gestation aux États-Unis, puisque la loi et la définition de l'avortement a changé pour se rapprocher de la gestation au cours de laquelle un foetus devient viable.